Google Analytics Appliquez les filtres au trafic polluant

Mis en avant

#socialbuttons #buttonsforwebsite #semalt : Google Analytics Appliquez les filtres au trafic polluant

Google Analytics Appliquez les filtres au trafic polluantSi vous utilisez Google Analytics pour analyser le trafic entrant de votre (vos) site(s) web (ce qui semble être un minimum syndical dirons-nous…), vous avez surement déjà constaté des pics de trafic qui au final n’en sont pas, où tout simplement des statistiques qui sont totalement faussées par des entrées non désirées.

Vous pouvez vérifier les sources du trafic entrant par l’outil suivant :

Acquisition | Source/Support.

Et là … vous pouvez vous retrouver avec un trafic non désiré, provenant d’url qui ne trouvent surement aucun intérêt au site web concerné. C’est le cas actuellement avec les url suivantes par exemple :

social-buttons.com / referral | buttons-for-website.com / referral | ou encore semalt.semalt.com / referral

semaltshare-button

#socialbuttons #buttonsforwebsite #semalt

Google Analytics Appliquez les filtres au trafic polluant

Cliquez pour Agrandir

Google Analytics Appliquez les filtres au trafic polluantComme vous pouvez le constater sur cet extrait, non seulement ce trafic polluant peut être important,  et donc fausser complètement les statistiques des véritables visites obtenues par le site concerné, mais en plus ces « fausses » visites vous « plombent » totalement le taux de rebond, puisque généralement seule la page index (ou une seule page) du site est visitée, mais en plus sur une durée de 0 à 1 seconde. Le nombre de pages vues et la pertinence du site sont également affectés. On peut aisément attribuer cela à du Spam, mais pour rendre compte à vos clients du réel trafic sur le site c’est une autre histoire… En effet, comment expliquerez-vous une progression fulgurante des visites alors que cela n’est pas le cas, et comment expliquer aussi ce taux de rebond et temps de visite totalement faux ?

Comment résoudre le problème.

htaccessCertains préconisent d’utiliser le htaccess, d’y intégrer les url concernées comme des exclusions, ou encore de chercher les mots clefs qui ont été utilisés pour les exclure également. Surement pas la technique la mieux adaptée, puisque certains mots clefs sont peut-être indispensables au trafic voulu, mais également parce le htaccess surchargé peut ralentir votre serveur et l’accessibilité du site, et donc entrer vers d’autres problèmes d’optimisation Google… Et puis cette liste n’étant pas exhaustive et étant variable d’un mois à l’autre, elle évoluera au fil des semaines et des mois…

Google Analytics Alors puisque c’est analytic et vos stats qui sont concernés, autant utiliser ce dernier pour corriger le problème.

Vous pouvez donc utiliser l’option « filtre » de Google Analytic et appliquer les filtres dédiés.ADMIN | VUES | FILTRES

Très simple, il suffit de vous rendre dans la partie ADMIN | VUE | FILTRES

 

URL EXCLUSION

Ajouter l’url non désirée au filtre « URL EXCLUSION ».

EXCLUSION-URL

Il faudra bien entendu créer un filtre pour chaque URL non désirée.

Vos statistiques de Google Analytic seront désormais moins polluées, votre taux de rebond, le temps de visites et le nombre de pages vues vous délivreront alors de véritables résultats que vous pourrez alors interpréter…

Quelques liens utiles :

Créer et gérer des filtres de vue (Google | Analytic)

Champs des filtres personnalisés (Google | Analytic)

Bloquer une IP ou un domaine avec le fichier .htaccess ( Ouvaton | htaccess)

Bloquer Semalt, Econom.co… la liste des spammeurs qu’il faut supprimer ! (Kultur StartUp | htaccess)

Enfin toutes les options pour exclure ce trafic très bien expliqué ici « What is Referrer Spam and How to Stop it »

Internet 2014 Tendances 2015

Internet 2014 Tendances 2015Internet 2014 Tendances 2015

En ce début d’année 2015, une petite rétrospective et quelques chiffres internet 2014, permettent d’anticiper cette année 2015, où l’on nous promet une reprise économique…

Mais quelle est la réalité en France sur la toile, qui semble elle ne pas trop souffrir du marasme ambiant, poursuivant ainsi sa progression et son évolution…

Habituellement, ces vœux ne sont destinés qu’à mes clients, permettant ainsi de prendre un peu de recul sur l’année précédente, et d’observer les tendances pour l’année à venir… Cette année ce post est ouvert à tous… Bonne lecture. CHAB

Haschtags : #mobinaute #webdesign #tendances #retrospective2014 #internet #cloud #flatdesign #design responsive

Mobinaute,  marketing mobile.

Mobinaute, marketing mobileDepuis 2011, j’informe régulièrement mes clients sur ce phénomène : « les mobinautes seront de plus en plus nombreux dans les années à venir ».

En analysant le trafic internet des sites web que je gère, et en m’appuyant sur les diverses statistiques disponibles sur de nombreux supports, on voit que la part de mobinautes visitant un site web est réellement grandissante, et cette année 2014 fait encore pour ces profils un bond vers l’avant.

Qu’est ce qu’un mobinaute ?

mobinautesAu final, nous sommes tous des internautes navigant sur internet. Pour autant, dans les professions du web on distingue ces derniers dénommés « mobinautes » quand ils utilisent un autre support que l’ordinateur traditionnel, c’est-à-dire un mobile ou une tablette. Bien entendu, dans ces mobiles on distingue clairement les Smartphones qui permettent une réelle navigation internet via le WIFI, ou encore la 4G qui s’implante depuis 1 an à grands pas. Des outils comme Google Analytic permettent également de distinguer le système d’exploitation de la « machine » utilisée : Androïd (Samsung et autres), IOS pour les IPHONE…

Pourquoi différencier ces mobinautes ?

Pourquoi différencier ces mobinautesLa première étape consistait à adapter son site web à ces nouveaux supports. En effet, la taille de l’écran n’étant pas la même sur un smartphone, sur une tablette 10′ ou encore sur un écran 22 pouces, il faut que le site web s’adapte et soit lisible sur tous supports. L’importance donc d’avoir un site avec un design responsive (qui s’adapte à la taille de l’écran automatiquement),ou de proposer la version de site adaptée à chaque écran. Depuis 2012, l’orientation vers des « design responsive » s’est démocratisé avec les diverses plateformes CMS type WordPress, PrestashopMême les plateformes des réseaux sociaux comme facebook et Twitter s’y sont adaptés, en proposant des applications internes aux Smartphones : vous avez surement déjà constaté que vous ne visualisez pas ces derniers de la même façon quand vous êtes sur votre mobile, votre tablette ou sur votre ordi

Les mobinautes en chiffres sur l’année écoulée

Les mobinautes en chiffres sur l’année écouléePour résumer, 70 à 75% des personnes possédant un mobile ont un smartphone, 3 téléphones achetés sur 4. Les ventes de Smartphones ont encore progressé de 10% en 2014, Pour les tablettes c’est +50%  en 2014.

1 Français sur 2 est « mobinaute » soit 53% de la population équipée, ce qui représente plus de 27% à 29% (selon les sources) des Français. Une progression de 70% par rapport à 2011.

De mon coté, après analyse(s) des divers supports que je gère, sur un site web traditionnel la proportion de mobinautes est passée de 12 à 27%, elle atteint même des 40 à 45% sur les boutiques e-commerce. Pour ceux qui n’ont pas encore adapté leur site web à ces standards, il est grand temps !

Besoin de conseils, d’un chiffrage ? Consultez-moi.

Pour aller plus loin dans cette analyse, quelques liens :

Internet : 27,7 millions de mobinautes en France au premier trimestreBaromètre du Marketing Mobile : Une progression continue de la base installée des tablettes – Les chiffres clés du marketing mobile au 2ème trimestre 2014

WebDesign et Tendances.

WebDesign et TendancesForcement, l’incidence de ces nouveaux supports de navigation cités plus haut, ont naturellement modifié le design des sites web. Quand seuls les internautes étaient présents, on optimisait son site web pour qu’il soit le plus rapide possible, et la navigation se déroulait quasi exclusivement par des onglets. Ces nouveaux « navigateurs » ont également des comportements différents : ils cliquent  sur l’essentiel, le bouton ou l’image qui amènera directement à la page désirée, pour éviter de dépasser le forfait 2GO mensuel, ou tout simplement car pas de temps à perdre. Les webdesigner s’emploient donc à créer des graphismes qui vont en ce sens.

Flat Design Le « Flat Design » ( design “plat) a été le plus tendance de cette année 2014. Normal et logique, Windows 8 fût parmi les pionniers à l’adopter avec un seul objectif : aller à l’essentiel via des « pavés tactiles » et logos type applications... Il est vrai que sur un Smartphone, un clic sur image ou bouton est tout de même plus aisé que de cliquer sur une phrase ou un mot

Le « Long Scrolling » lui aussi est très tendance. De plus en plus de site web proposent dès la page d’accueil de nombreuses rubriques, gadgets et widgets, là encore bien adaptés aux mobiles et tablettes, qui permettent en effet de descendre et de remonter rapidement dans une page web.

Animation et slides (diaporama). Animation et slides (diaporama). L’avènement du WIFI, de la 4G et du « connect everywhere » permettent également aux développeurs et webdesigner de proposer des sites avec de nombreux visuels, sous forme d’animation(s) et de diaporama(s). Là aussi, cela permet ce que l’on appelle une navigation intuitive: je clique à l’instinct sur l’image qui m’intéresse et qui va m’amener sur la bonne page. Et puis un site web c’est tout de même plus sympa quand il y a de beaux visuels que seulement et uniquement du texte brut…

des couleurs plus simples et uniformiséesOn constate également d’autres tendances comme : des couleurs plus simples et uniformisées, de grosses typographies pour attirer l’œil, des contenus simplifiés avec des « chapeaux » d’article(s) et une simple vignette permettant d’un simple clic de lire la suite

En résumé, les tendances du webdesign actuel sont orientées vers la simplification de la navigation pour l’utilisateur final, qu’il soit internaute ou mobinaute… Pour le client, l’objectif attendu est un retour sur investissement et un taux de transformation élevé (panier, achat, prise de contact ou rendez-vous…)

Pour aller plus loin :

Les grandes tendances du web design de 2014 : récapitulatif – Les 10 grandes tendances du design Web en 2014 – Tendances 2014 côté couleurs et design, où en sommes nous pour le web ?

Le Cloud on en est où ?

Shooting Photos Clichés 2014

Mais le cloud qu’est ce que c’est ? La possibilité de stocker ses données en ligne (images, documents, vidéos…)  sur un support externe, afin de ne pas avoir à surcharger le disque dur de son ordinateur, ou son disque dur externe, ou simplement pour avoir une copie supplémentaire en cas de « crash » et/ou accessible de n’importe où via un login et un mot de passe. Voir également « Le Cloud c’est quoi ? »

Les Français sont frileux… Les Français sont suspicieux… Les Français sont inquiets

Les Français sont frileux… Les Français sont suspicieux… Les Français sont inquiets… Bon on connait tous le French Bashing, et on va dire que l’on est pas bien aidé en ce moment sur le sujet…

Pour autant le stockage en ligne ou dans les nuages pour parler un peu dans la langue de Molière , commence enfin à se démocratiser.

 

CLOUDIl reste encore cette part de confiance dans la sécurisation des données personnelles (grande tendance actuelle également), mais comme nous avons tous de plus en plus de fichiers à stocker, que ce soit pour les particuliers comme pour les professionnels, ces solutions de stockage en ligne commencent à prendre leur essor, et les plateformes et supports se développent rapidement, et ont bien compris que la demande serait grandissante

Aujourd’hui en France c’est 1 internaute sur 5 qui utilise ces supports de stockage en ligne. Nos amis anglo-saxons y sont déjà bien plus accoutumés. Ce type de stockage est encore utilisé en majorité de façon gratuite, seuls  8 à 10% des internautes payent pour utiliser ces services, et principalement pour réaliser des sauvegardes

Quelques chiffres clefs : Chiffres clés : le marché du Cloud Computing – Les français dans la moyenne européenne pour l’utilisation du « Cloud »

Que nous réserve cet avenir proche, et cette année 2015 ?

bonne-annee-2015L’informatique partout, internet partout, les objets et l’impression 3D sont les 3 grandes tendances. La sécurisation des données ou la surveillance via application(s) (on y revient encore comme quoi la confiance n’est pas encore complètement  là …) C’est aussi l’internet gratuit partout en 2015, les ballons test de Google, la fin probable d’internet explorer,  l’automatisation des analyses, l’instantané immédiat sur son Smartphone… autant d’infos sur ces tendance 2015 que je vous propose de découvrir via les liens externes  ci-dessous.

CHAB Thierry CHABIRONJe vous souhaite à toutes et tous une belle année 2015, pleine de réussite(s) :  que le Web soit avec vous…

 

Liens externes :

 

 Article "Internet 2014 Tendances 2015 - © CHAB

 

Ventes Internet toujours en progression

#Ventes #Internet #progression Ventes Internet toujours en progression#Ventes #Internet #progression

Le E-commerce a le « vent en poupe »…

Ventes Internet toujours en progression : E-COMMERCE, Boutique en ligne, VAD (vente à distance)… Sur les 5 dernières années, la vente à distance s’est démocratisée en France.

L’accélération du débit internet pour tous, grâce à une politique en France qui a été engagée en ce sens, alors que nous étions en retard sur certains de nos amis européens, la confiance progressive des internautes avec les moyens de paiement de plus en plus sécurisés, les nombreuses plateformes Open Source disponibles  pour faciliter la mise en place d’un site e commerce (Prestashop, Magento ou encore les modules Woo-Commerce chez WordPress) : autant de facteurs qui ont permis l’expansion de l’offre, il se monte actuellement une boutique en ligne à chaque minute .

E-COMMERCE, Boutique en ligne, VAD. e-Commerce et la vente en ligne Pour autant, se lancer dans le e-Commerce et la vente en ligne n’est pas une garantie de succès immédiat. D’une part parce que la concurrence commence a être rude dans de nombreux secteurs d’activités, d’autre part les grandes « Majors » comme Amazon, Cdiscount, la Fnac ou encore Darty sont en place depuis des années sur le sujet, et incontournables pour la Hifi et l’Électroménager par exemple, car leur volume d’activité leur permet des prix d’achat que vous n’obtiendrez jamais… De plus les comparateurs de prix permettent à l’internaute de TOUT comparer avant d’acheter : c’est tellement plus rapide que de courir d’un magasin à un autre… Autant de facteurs à prendre en compte si vous devez vous lancer dans l’aventure. Ou vous êtes super bien placé sur vos prix d’achat et vos prix de vente, ou vous avez un produit original ou tendance, mais ne pensez pas que les ventes vont décoller en un rien de temps : ce serait une grosse décéption au final !

web marketing. Particulier ou professionnels, si vous avez le produit, ou l'idée qui se démarque, et que vous souhaitez vous lancer, je suis là pour vous accompagner et vous conseiller dans votre projet E-Commerce : Consultez-moiVentes Internet toujours en progression :

Tous les compteurs sont « au vert » d’après les diverses statistiques et études, la progression des ventes en ligne était déjà forte en 2013, elle continue en 2014… Particuliers ou professionnels, si vous avez le produit, ou l’idée qui se démarque, et que vous souhaitez vous lancer, je suis là pour vous accompagner et vous conseiller dans votre projet E-Commerce : Consultez-moi.

Le e-commerce devient une véritable jungle où tout doit être optimiser pour scorer !

INTERNET-PRESENCEEn effet, outre la mise en place de votre boutique en ligne, une stratégie de web-marketing doit être mise en place, un référencement optimal, une analyse concurrentielle, et tous les outils de fidélisation, les réseaux sociaux, emailing, newsletter… On ne peut se limiter à quelques produits bien mis en valeurs avec de belles photos et des prix attractifs…

 Chiffres, Statistiques, Analyses…

FEVAD (Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance)VAD ECOMMERCE FEVADE COMMERCE BOUTIQUE VAD

La FEVAD (Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance) réalise régulièrement des études sur ce sujet : Progression du e-commerce, analyses et profils, Internautes VS Mobinautes, achats particuliers ou professionnels…

Quelques chiffres clefs pour mieux comprendre :

CHIFFRES CLÉS | 2014- fédération e-commerce et vente à distance au format .pdf

Baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France – Bilan du e-commerce au 1er trimestre 2014 et le Communiqué