Community Manager Webmarketing

Community Manager Webmarketing

Être rémunéré pour « échanger » sur les réseaux sociaux c’est un comble !

LE « Community Manager Webmarketing » en passe d’être un métier « à part entière »…


 

Community Manager Webmarketing

Vous voyez et entendez certainement assez régulièrement ces termes quand vous êtes sur la toile « Community Manager » (dit aussi CM), Webmarketing, Webmarketer

Depuis le Web 2.0 ces mots reviennent assez régulièrement dès que l’on se penche un peu sur les métiers liés à internet. Au départ, un terme très générique était utilisé, celui d’informaticien. Le web a évolué, le langage aussi (pas que celui de l’informatique) et les expressions et/ou désignations également.

Webmarketing Community Manager WebmarketingVous avez donc depuis quelques années assimilé le métier de webmaster (celui qui conçoit le site internet), celui d’infographiste (celui qui s’occupe des visuels, photos, images…) ou encore « référenceur » (celui qui vous permet d’être visible dans Google et autres moteurs de recherche).

Désormais, il faut également vous familiariser avec ces nouveaux métiers et leurs fonctions : le webmarketer ou Community Manager (CM) qui est (ou sont pour les agences de communication), celui (ou ceux) en charge du webmarketing…


Community Manager Webmarketing : qu’est ce que c’est ?

Et bien on vous paye pour être sur facebook, twitter, google +, pinterest, Instagram…

Là vous vous dites « trop bon comme métier ça : moi je suis « de longue » sur facebook et on ne me paye pas pour autant ! » 🙂

webmarketing-CM Community Manager Webmarketing : qu'est ce que c'est ?Stoppons la plaisanterie immédiatement, le community manager n’est pas là pour mettre des LOL ou MDR, relayer la blague du jour sur rire et chanson, ou débattre sur la fameuse « Robe bleue ou robe blanche » …

Je le dis et je le répète, avoir un site web c’est bien, qu’il soit consulté c’est mieux.

L’emprise des réseaux sociaux depuis quelques années est très importante pour les entreprises et sociétés également. En effet, le meilleur moyen de promouvoir ces produits ou services (pour les sociétés), ou encore ses ventes, ses promotions, ses codes réduc (pour les boutiques e-commerce), est de relayer ces infos sur les réseaux sociaux.

INTERNET-MANAGER Google impose aujourd'hui au site web de réaliser du contenu, régulièrement et pertinentGoogle impose aujourd’hui au site web de réaliser du contenu, régulièrement… et pertinent. Pour ceux qui ne le font pas, le référencement naturel du site ne peut être au rendez-vous. Si justement vous faites du contenu régulièrement, pour parler de vos produits, l’idéal est de relayer, divulguer ces articles et nouveautés sur les réseaux sociaux.

Mon petit conseil  :  Ne parlez pas que de vous et de vos produits ! Intégrez cette notion de partage, de relais des autres, car c’est ca aussi les communautés. Gardez bien cela à l’esprit, sinon vous serez dans un simple monologue et une dépense d’énergie qui ne vous amènera pas grand chose si vous souhaitez un véritable ROI


Community Manager : A quoi ça sert ?

C’est là que le CM (Community Manager) intervient. De plus, il peut ensuite interagir avec les « abonnés », (en découvrir de nouveaux également), apporter des réponses, et prendre en charge ce que l’on nomme la E-réputation.

Ce n’est donc pas une simple présence sur facebook ou autres réseaux sociaux, mais bel et bien l’animation de la vitrine commerciale, en y relayant des infos, des actus…

WEB-MARKETING Community Manager : A quoi ça sert ?

Des règles sont présentes, comme les heures favorables pour publier ses contenus : en effet, si vous avez une boutique en ligne vous allez privilégier les fins de journées et les weekend pour envoyer vos infos. Si vous êtes une entreprise, vous publierez plutôt pendant les horaires de bureau, en évitant soigneusement le vendredi après midi ou mercredi, où les entreprises sont souvent démunies de leur personnel…

Idem pour les réseaux sociaux, une « sélection de présence » s’impose en fonction de votre activité. En effet, le profil des « socionautes » n’est pas le même d’un réseau à l’autre, tant au niveau de la tranche d’âge ciblée, que de leur fonction professionnelle. Sans généraliser, la tranche d’âge sur Facebook est plutôt jeune (comme pour Instagram ou Pinterest par exemple) pour autant de nombreux quinquagénaire (et plus) sont également actifs dans l’esprit du « partage familiale ». Google + se regroupe en communautés et centres d’intérêts, alors que sur Twitter, de nombreux « décideurs », prescripteurs, et autres dirigeants et entreprises sont présents, ce qui est aussi le cas pour Viadéo et Linkedin. Il faut donc dès le départ bien choisir le (ou les) réseau(x) sociaux qui vont vous permettent de rentabiliser cet investissement de « présence sociale » : en effet, quelques minutes par jour font rapidement des heures en fin de mois…


Qui fait le « Community Manager » ? 

COMMUNICATION-ENTREPRISE Qui fait le "Community Manager" ? Certaines entreprises (les plus grosses) gère cela directement en interne avec un service ou un(e) employé(e) dédié(e), ou font appel à un prestataire à part entière. Il arrive également qu’une petite PME confie cette tache à un des salariés ou au stagiaire que l’on ne sait pas comment occuper… C’est une solution, mais pas forcement la meilleure puisque justement cela devient un métier à part entière (ou en complément), et qu’il y a des codes, des règles, que le salarié « lambda » ne respectera surement pas, et donc sans efficacité à l’appui.

ANIMATION-RESEAUX-SOCIAUXPour ma part vous le savez (enfin nombre de mes clients le savent eux et se reconnaitrons dans ce post), cela fait partie également des mes compétences et de mes taches quotidiennes. Je ne citerai pas ici le nom des sociétés qui m’ont confié cette tache en plus de la gestion de leur site (car j’utilise le pseudo ou le compte de la dite société pour le faire en toute transparence et non mon profil perso), mais cela fait partie de l’optimisation de leur visibilité sur le net, et croyez moi pour certains, j’y passe de nombreuses heures… Pour certains autres, j’ai simplement mis également en place et personnalisé/optimisé leurs pages (page Facebook, Compte Google MyBusiness…), et ils ont pris la main dessus après les avoir formé sur le rouage de ces réseaux.

Compte Google MyBusinessBien entendu de mon coté également je suis également présent (voir très présent) sur les réseaux sociaux : ne soyez donc pas trop surpris si vous voyez un tas de contenu au quotidien… Non je ne suis pas addict (quoi que…), ou  » il passe tout son temps sur facebook… ».

Cela fait partie de mes taches quotidiennes afin d’optimiser la visibilité des uns et des autres…

Et puis avouons le, y’a pire comme métier que « Community Manager »

Vous souhaitez une présence sur les réseaux sociaux, quelques conseils, Comment se lancer en CM (Community Manager) ? N’hésitez pas à me consulter.


Pour me suivre, c’est par ici :

facebookFacebook Perso : A part quelques contenus en mode public, une grande partie n’est partagée qu’avec les amis, voir la famille uniquement… Un peu de respect pour la vie privé s’impose !

pages-facebookFacebook Pro : Là c’est CHAB qui gère, et si tout est public, c’est tout de même très orienté « WEB », et dédié à la promo (#pro #mots) de mes clients et amis.

Ttwitterwitter : Je ‘utilise plus pour m’informer et suivre le quotidien. Pour les tweets, ce ne sont que ceux de Facebook mode public qui s’y intégre directement… Pas le temps…

google-plusGoogle + : Surement celui que je préfère, tant en « infos entrantes » que « sortantes ». Ceux de ma profession y sont présent également et naturellement (Outil Google et visibilité Google oblige).


scoop-it Media RelationsPour finir, et comme j’ai décidé d’être sympa aujourd’hui, et puisque tu as eu le courage de lire cet article jusqu’en bas 🙂  …

Pour ceux qui sont déjà présent, et qui cherche un outil pour publier plus rapidement sur l’ensemble des réseaux sociaux, je vous conseille ce petit outil nommé scoop.it : il vous permettra de relayer vos articles et contenu en un seul clic sur l’ensemble de vos réseaux. scoop.itL’inscription est gratuite. Vous pouvez également vous connecter et vous inscrire via votre compte Facebook ou Twiter. Attention toutefois, la version gratuite ne vous permet la  création de  2 TOPIC (sujets) uniquement. Pour aller plus loin il existe deux versions payantes. Il ne remplacera pas des articles ou post complets, mais pour le relais de vos pages il peut s’avérer très efficace, et surtout vous faire gagner de nombreuses heureswww.scoop.it

Have a fun.


Quelques liens utiles pour mieux comprendre ET ALLER PLUS LOIN DANS « Community Manager Webmarketing » 

Pourquoi le Community Management est-il essentiel ? – Mais qu’est-ce que c’est un Community Manager ?Patron, c’est quoi un community manager ? – #MakeMeStats un outil pour les community managers fait par des community managers


Un fois n’est pas coutume, j’ai ouvert la boite à camembert… euh Commentaires pardon 🙂

Rz_11bHabituellement j’évite (robots spam et nettoyage), et puis parce que je préfère échanger sur le réseaux sociaux plutôt que sur mon blog. Mais comme le sujet peut être débattu, n’hésitez pas à apporter vos remarques, compléments d’infos, ou votre avis sur le sujet tout simplement. Bien entendu, ces commentaires sont modérés et mis en ligne et validés par mes soins si la pertinence est présente… 🙂

Article "Community Manager Webmarketing" © CHAB

Internet 2014 Tendances 2015

Internet 2014 Tendances 2015Internet 2014 Tendances 2015

En ce début d’année 2015, une petite rétrospective et quelques chiffres internet 2014, permettent d’anticiper cette année 2015, où l’on nous promet une reprise économique…

Mais quelle est la réalité en France sur la toile, qui semble elle ne pas trop souffrir du marasme ambiant, poursuivant ainsi sa progression et son évolution…

Habituellement, ces vœux ne sont destinés qu’à mes clients, permettant ainsi de prendre un peu de recul sur l’année précédente, et d’observer les tendances pour l’année à venir… Cette année ce post est ouvert à tous… Bonne lecture. CHAB

Haschtags : #mobinaute #webdesign #tendances #retrospective2014 #internet #cloud #flatdesign #design responsive

Mobinaute,  marketing mobile.

Mobinaute, marketing mobileDepuis 2011, j’informe régulièrement mes clients sur ce phénomène : « les mobinautes seront de plus en plus nombreux dans les années à venir ».

En analysant le trafic internet des sites web que je gère, et en m’appuyant sur les diverses statistiques disponibles sur de nombreux supports, on voit que la part de mobinautes visitant un site web est réellement grandissante, et cette année 2014 fait encore pour ces profils un bond vers l’avant.

Qu’est ce qu’un mobinaute ?

mobinautesAu final, nous sommes tous des internautes navigant sur internet. Pour autant, dans les professions du web on distingue ces derniers dénommés « mobinautes » quand ils utilisent un autre support que l’ordinateur traditionnel, c’est-à-dire un mobile ou une tablette. Bien entendu, dans ces mobiles on distingue clairement les Smartphones qui permettent une réelle navigation internet via le WIFI, ou encore la 4G qui s’implante depuis 1 an à grands pas. Des outils comme Google Analytic permettent également de distinguer le système d’exploitation de la « machine » utilisée : Androïd (Samsung et autres), IOS pour les IPHONE…

Pourquoi différencier ces mobinautes ?

Pourquoi différencier ces mobinautesLa première étape consistait à adapter son site web à ces nouveaux supports. En effet, la taille de l’écran n’étant pas la même sur un smartphone, sur une tablette 10′ ou encore sur un écran 22 pouces, il faut que le site web s’adapte et soit lisible sur tous supports. L’importance donc d’avoir un site avec un design responsive (qui s’adapte à la taille de l’écran automatiquement),ou de proposer la version de site adaptée à chaque écran. Depuis 2012, l’orientation vers des « design responsive » s’est démocratisé avec les diverses plateformes CMS type WordPress, PrestashopMême les plateformes des réseaux sociaux comme facebook et Twitter s’y sont adaptés, en proposant des applications internes aux Smartphones : vous avez surement déjà constaté que vous ne visualisez pas ces derniers de la même façon quand vous êtes sur votre mobile, votre tablette ou sur votre ordi

Les mobinautes en chiffres sur l’année écoulée

Les mobinautes en chiffres sur l’année écouléePour résumer, 70 à 75% des personnes possédant un mobile ont un smartphone, 3 téléphones achetés sur 4. Les ventes de Smartphones ont encore progressé de 10% en 2014, Pour les tablettes c’est +50%  en 2014.

1 Français sur 2 est « mobinaute » soit 53% de la population équipée, ce qui représente plus de 27% à 29% (selon les sources) des Français. Une progression de 70% par rapport à 2011.

De mon coté, après analyse(s) des divers supports que je gère, sur un site web traditionnel la proportion de mobinautes est passée de 12 à 27%, elle atteint même des 40 à 45% sur les boutiques e-commerce. Pour ceux qui n’ont pas encore adapté leur site web à ces standards, il est grand temps !

Besoin de conseils, d’un chiffrage ? Consultez-moi.

Pour aller plus loin dans cette analyse, quelques liens :

Internet : 27,7 millions de mobinautes en France au premier trimestreBaromètre du Marketing Mobile : Une progression continue de la base installée des tablettes – Les chiffres clés du marketing mobile au 2ème trimestre 2014

WebDesign et Tendances.

WebDesign et TendancesForcement, l’incidence de ces nouveaux supports de navigation cités plus haut, ont naturellement modifié le design des sites web. Quand seuls les internautes étaient présents, on optimisait son site web pour qu’il soit le plus rapide possible, et la navigation se déroulait quasi exclusivement par des onglets. Ces nouveaux « navigateurs » ont également des comportements différents : ils cliquent  sur l’essentiel, le bouton ou l’image qui amènera directement à la page désirée, pour éviter de dépasser le forfait 2GO mensuel, ou tout simplement car pas de temps à perdre. Les webdesigner s’emploient donc à créer des graphismes qui vont en ce sens.

Flat Design Le « Flat Design » ( design “plat) a été le plus tendance de cette année 2014. Normal et logique, Windows 8 fût parmi les pionniers à l’adopter avec un seul objectif : aller à l’essentiel via des « pavés tactiles » et logos type applications... Il est vrai que sur un Smartphone, un clic sur image ou bouton est tout de même plus aisé que de cliquer sur une phrase ou un mot

Le « Long Scrolling » lui aussi est très tendance. De plus en plus de site web proposent dès la page d’accueil de nombreuses rubriques, gadgets et widgets, là encore bien adaptés aux mobiles et tablettes, qui permettent en effet de descendre et de remonter rapidement dans une page web.

Animation et slides (diaporama). Animation et slides (diaporama). L’avènement du WIFI, de la 4G et du « connect everywhere » permettent également aux développeurs et webdesigner de proposer des sites avec de nombreux visuels, sous forme d’animation(s) et de diaporama(s). Là aussi, cela permet ce que l’on appelle une navigation intuitive: je clique à l’instinct sur l’image qui m’intéresse et qui va m’amener sur la bonne page. Et puis un site web c’est tout de même plus sympa quand il y a de beaux visuels que seulement et uniquement du texte brut…

des couleurs plus simples et uniformiséesOn constate également d’autres tendances comme : des couleurs plus simples et uniformisées, de grosses typographies pour attirer l’œil, des contenus simplifiés avec des « chapeaux » d’article(s) et une simple vignette permettant d’un simple clic de lire la suite

En résumé, les tendances du webdesign actuel sont orientées vers la simplification de la navigation pour l’utilisateur final, qu’il soit internaute ou mobinaute… Pour le client, l’objectif attendu est un retour sur investissement et un taux de transformation élevé (panier, achat, prise de contact ou rendez-vous…)

Pour aller plus loin :

Les grandes tendances du web design de 2014 : récapitulatif – Les 10 grandes tendances du design Web en 2014 – Tendances 2014 côté couleurs et design, où en sommes nous pour le web ?

Le Cloud on en est où ?

Shooting Photos Clichés 2014

Mais le cloud qu’est ce que c’est ? La possibilité de stocker ses données en ligne (images, documents, vidéos…)  sur un support externe, afin de ne pas avoir à surcharger le disque dur de son ordinateur, ou son disque dur externe, ou simplement pour avoir une copie supplémentaire en cas de « crash » et/ou accessible de n’importe où via un login et un mot de passe. Voir également « Le Cloud c’est quoi ? »

Les Français sont frileux… Les Français sont suspicieux… Les Français sont inquiets

Les Français sont frileux… Les Français sont suspicieux… Les Français sont inquiets… Bon on connait tous le French Bashing, et on va dire que l’on est pas bien aidé en ce moment sur le sujet…

Pour autant le stockage en ligne ou dans les nuages pour parler un peu dans la langue de Molière , commence enfin à se démocratiser.

 

CLOUDIl reste encore cette part de confiance dans la sécurisation des données personnelles (grande tendance actuelle également), mais comme nous avons tous de plus en plus de fichiers à stocker, que ce soit pour les particuliers comme pour les professionnels, ces solutions de stockage en ligne commencent à prendre leur essor, et les plateformes et supports se développent rapidement, et ont bien compris que la demande serait grandissante

Aujourd’hui en France c’est 1 internaute sur 5 qui utilise ces supports de stockage en ligne. Nos amis anglo-saxons y sont déjà bien plus accoutumés. Ce type de stockage est encore utilisé en majorité de façon gratuite, seuls  8 à 10% des internautes payent pour utiliser ces services, et principalement pour réaliser des sauvegardes

Quelques chiffres clefs : Chiffres clés : le marché du Cloud Computing – Les français dans la moyenne européenne pour l’utilisation du « Cloud »

Que nous réserve cet avenir proche, et cette année 2015 ?

bonne-annee-2015L’informatique partout, internet partout, les objets et l’impression 3D sont les 3 grandes tendances. La sécurisation des données ou la surveillance via application(s) (on y revient encore comme quoi la confiance n’est pas encore complètement  là …) C’est aussi l’internet gratuit partout en 2015, les ballons test de Google, la fin probable d’internet explorer,  l’automatisation des analyses, l’instantané immédiat sur son Smartphone… autant d’infos sur ces tendance 2015 que je vous propose de découvrir via les liens externes  ci-dessous.

CHAB Thierry CHABIRONJe vous souhaite à toutes et tous une belle année 2015, pleine de réussite(s) :  que le Web soit avec vous…

 

Liens externes :

 

 Article "Internet 2014 Tendances 2015 - © CHAB

 

Hashtag Recherches Ciblées

Mis en avant

Hashtag Recherches Ciblées #hashtagHashtag Recherches Ciblées / #Hashtag #RecherchesCiblées

Hashtag Recherches On les voit « fleurir » de partout sur la toile, et ils sont devenus quasi incontournables sur les réseaux sociaux.

Mais qu’est ce que ces HASHTAG (#), et à quoi servent-ils ?

Définition, utilité, propagande et promotion : tentons d’éclaircir le sujet…

Définition du Hashtag. #définitionhashtag

Pour faire simple, la première partie « HASH » indique la touche # de votre clavier, « TAG » est le mot clef qui est lié, appelé également « étiquette ».
L’accouplement du symbole « # » et du mot (exemple avec intempéries ces derniers temps) donne ce résultat #intempéries : il vous permet de trouver toutes les discussions sur le sujet  présentes sur le web et les réseaux sociaux.

Origine du Hashtag. #originehashtag

Utilisé dans les années 70 il donnait une signification d’immédiat, dans les années 80 une notion de traitement  prioritaire, puis par le protocole IRC utilisé principalement pour des canaux de thématique. Voir définition complète wiki

Twitter Pionnier pour les réseaux sociaux. #twitterhashtag

Twitter Pionnier pour les réseaux sociaux.C’est Twitter qui lança réellement son utilisation dès 2007, et à partir de 2009 Twitter a commencé à interpréter automatiquement les hashtags en liens hypertextes menant vers une page de résultats de son moteur de recherche, recensant ainsi tous les tweets contenant le hashtag. Facebook leader des réseaux sociaux n’a pas eu d’autres choix que de l’intégrer également à son portail en juin 2013, puisque les « sociaunautes » l’avaient assimilé chez le principal. Voir l’article Trois raisons pour Facebook d’aimer les #hashtags .
Google et son Google plus n’ont pas fait une annonce officielle sur le lancement ou la cohabitation du hashtag sur son réseau, mais explique via un mini tutoriel comment l’utiliser : Hashtags sur Google+ . Depuis plusieurs mois, même si vous n’intégrez pas un hashtag à votre post, Google s’en charge et l’intègre automatiquement en fonction de vos écrits, ou la pertinence de votre article…

Mais à quoi servent  les Hashtag ? #aquoiserventleshashtag

Ils sont utilisés historiquement principalement dans les réseaux sociaux. Mais à quoi servent  les Hashtag ?Ils permettent non pas d’affiner ou de simplifier vos recherches Google (voir l’article dédié), mais au contraire d’amplifier et de cibler votre recherche.

Vu plus haut avec l’exemple #intempéries, pour suivre ce sujet il vous suffit d’utiliser ce hashtag. Il suffisait ces derniers jours de coupler les 2 requêtes suivantes #intempéries #var et tous les sujets liés ressortaient directement… Que ce soit sur Twitter, Facebook ou Google+.
Les journalistes et politiques présents sur twitter l’utilisent couramment pour mettre en avant leur contenu, exemple récemment avec #élection #ump, ou encore #sarkozy #lemaire, ou les tendances du jour comme aujourd’hui  #DALSFinale, #ASSEOL , #Super Victor #MTVStars #NoelQuiDechire #BrunoJeVeuxVoirVioletta

Hashtag Marques, Slogan, Télévision…

#parcequetoulonIl est également souvent utilisé pour des slogans, exemple pour le RCT et ses supporters qui utilisent régulièrement ce dernier, un compte Twitter existe également : #parcequetoulon.
Le phénomène s’est amplifié depuis quelques années, à tel point que les entreprises et les marques l’utilisent également, exemple avec Leclerc et son fameux  » quiestlemoinscher « 

Hashtag Marques, Slogan, Télévision…Nos chaines TV et leurs émissions ont également exploité cette option de recherche, que ce soit pour suivre en direct les émissions et les réactions des « socios », comme par exemple Ruquier et On est pas couché, et l’abréviation #onpc  ou encore l’émission politique de France 2 Des Paroles et Des Actes abrégé en #DPDA, ou encore Danse Avec Les Stars #DALS. Cela permet à ces émissions d’avoir également une abréviation quand le titre de l’émission est un peu long….

Voir également « Voici les mots-dièse de quelques émissions télé ».

Au final vous l'avez compris, c'est un outil de plus pour effectuer
vos recherches sur le web, et principalement dans vos réseaux sociaux.
Devenus incontournables dans les recherches et l'utilisation des 
internautes, les webmaster et webmarketer les utilisent également 
pour booster la visibilité des sites internet qu'ils gèrent.

Utilisez vous aussi les Hashtag(s) sur vos comptes sociaux? #utilisationhashtag

Utilisez vous aussi les Hashtag sur vos comptes sociaux?Ils ne sont pas réservés qu’aux autres, vous pouvez également utiliser cette technique du hashtag pour parler d’un sujet, et ainsi mettre en avant telle ou telle expression. Vous pourrez ainsi avertir les différentes communautés du sujet cité sur votre post, votre site ou votre blog, et ainsi bénéficier d’un référencement pertinent… Utilisez-les à bon escient, en ne mettant en avant uniquement les mots clefs sur lesquels vous souhaitez que la « conversation » se poursuive ailleurs.

Exemple avec les hashtags que je mettrai en avant pour cet article :

#Hashtag #RecherchesCiblées #origine #àquoiserventlesHashtag #Marques #Slogan, #Télévision #comptessociaux #twitter #Facebook #Google+

 

Quelques liens pour aller plus loin : Vous avez dit hashtag? –  A quoi ça sert les hashtags dans les réseaux sociaux10 Things You Probably Didn’t Know You Could Do With #Twitter Search

Article « Hashtag Recherches Ciblées » – ©CHAB – #CHAB